slide4

Chirurgie orthognatique

Généralités

Le visage est composé de plusieurs os dont les os maxillaires supérieur et inférieur, ou « maxillaire » et « mandibule ». Ces os ont plusieurs rôles :

  • esthétique (en soutenant les tissus mous, ils définissent les traits du visage)
  • fonctionnel (mastication, déglutition, élocution)

Une anomalie osseuse (insuffisance ou excès des mâchoires) peut entrainer une gène fonctionnelle et/ou un défaut esthétique. La correction de ces problèmes en réalignant les mâchoires s’appelle la chirurgie orthognatique. Elle peut agir sur la mâchoire inférieure (ostéotomie mandibulaire), la mâchoire supérieure (ostéotomie maxillaire) ou les 2 (ostéotomie bi-maxillaire).

En cas d’anomalie osseuse maxillaire et/ou mandibulaire, les problèmes suivants peuvent apparaître : douleurs chroniques préauriculaires (dysfonction des articulations temporo-mandibulaires), béance (défaut de contact entre les incisives supérieures et inférieures), profil non harmonieux (mâchoire reculée ou proéminante ), syndrome d’apnées obstructives du sommeil.

La chirurgie orthognatique s’accompagne en général d’un traitement orthodontique. En effet l’articulé dentaire (rapport entre les dents qui s’opposent au moment de la fermeture de la bouche) est souvent perturbé. Dans ce cas il faut redresser les dents pour obtenir un bon calage dentaire après réalignement du maxillaire et/ou de la mandibule.

La durée de préparation peut être considérablement accélérée grâce à une petite intervention préalable réalisée en ambulatoire, les corticotomies interalvéolaires.


Intervention

La chirugie orthognatique a lieu au cours d’une hospitalisation de quelques jours. Elle est réalisée sous anesthésie générale.Les incisions sont placées à l’intérieur de la bouche, il n’y a donc pas de cicatrices extérieures. L’os est découpé de manière précise grâce à un appareil à l’ultrasons, le piezotome. Les mâchoires sont alors repositionnées et fixées par des petites plaques et des vis totalement intégrables à l’os.

Les incisions sont fermées par du fil résorbable.

voir la vidéo

Suites opératoires

Le séjour à l’hôpital dure quelques jours.L’alimentation doit être molle pendant environ 6 semaines, le temps de consolidation osseuse.

Un arrêt de travail de 1 mois est nécessaire.

Les principaux inconvénients de la chirurgie orthognatique sont un oedème du visage pendant environ 1 mois et parfois une diminution de la sensibilité lors du toucher au niveau de la peau de la lèvre inferieure.


Notre avis

Connue depuis de nombreuses années, la chirurgie orthognatique est actuellement un traitement bien codifié. L’amélioration sur le plan fonctionnel n’est plus à démontrer. Par ailleurs, elle permet d’obtenir une harmonie de l’esthétique facial en rééquilibrant le visage et ralentit les signes du vieillissement facial. Enfin, il existe souvent une prise en charge par la Sécurité Sociale.

Voir la vidéo

Téléchargement

Amaury Chevaleyre © 2016 | OSMOSE COMMUNICATION / COMM360° | Mentions légales