slide4

Extraction des dents de sagesse

Généralités

Les dents de sagesse (dernières molaires) sont les dents les plus éloignées sur l’arcade dentaire. Leur éruption se situe à la fin de la croissance du massif facial vers 17 ans et nécessite que cette dernière soit suffisante pour leur laisser la place nécessaire.

Leur extraction peut être nécessaire dans différentes situations :

  • Avant leur éruption, si elles risquent de perturber le bon alignement dentaire par manque de place
  • Après leur éruption si elles sont sources de douleur ou d’infection (carie)
  • Voir la vidéo

Intervention

L’extraction des dents de sagesse a lieu au cours d’une courte hospitalisation (une demi journée en moyenne). Elle est réalisée au bloc opératoire pour diminuer le risque infectieux et sous anesthésie (neuroleptanalgésie).Si les dents ne sont pas sorties, des points de suture avec du fil résorbable sont réalisés pour fermer l’ouverture gingivale.

Voir la vidéo 1 

Voir la vidéo 2

Suites opératoires

Après extraction des dents de sagesse, le principal inconvénient est un gonflement des joues (œdème) accompagné parfois de quelques bleus (ecchymoses). Les douleurs postopératoires sont calmées par un traitement antalgique adapté et l’application de glace pendant quelques jours.En cas de points de suture, il n’est pas nécessaire de faire retirer les fils car ils sont résorbables.


Notre avis

En mauvaise position, les troisièmes molaires peuvent être source d’infection et de perturbation de l’alignement dentaire. L’extraction des dents de sagesse est un geste rapide qui permet d’éviter ces complications.

Téléchargement

Amaury Chevaleyre © 2016 | OSMOSE COMMUNICATION / COMM360° | Mentions légales