slide4

Ostéotomie maxillaire

Généralités

L’os maxillaire forme la mâchoire supérieure. Il participe au massif facial.L’ostéotomie maxillaire fait partie des interventions en chirurgie orthognathique.

La technique la plus utilisée s’intitule « ostéotomie de Lefort I ». Le principe est de couper l’os maxillaire horizontalement au niveau des sinus maxillaires et à la partie inférieure des fosses nasales.


Intervention

L’ostéotomie maxillaire de Lefort I a lieu au cours d’une hospitalisation de quelques jours. Elle est réalisée sous anesthésie générale.Les incisions sont placées à l’intérieur de la bouche, sous la lèvre supérieure. Il n’y a donc pas de cicatrices extérieures. L’os maxillaire est découpé de manière précise grâce à un appareil à ultrasons, le piezotome. La mâchoire supérieure est alors repositionnée et fixée par des petites plaques et des vis totalement intégrables à l’os.

Les incisions sont fermées par du fil résorbable. voir la vidéo

Dans certains cas, l’osteotomie maxillaire peut être associée à une génioplastie.


Suites opératoires

Le séjour à l’hôpital dure quelques jours.L’alimentation doit être molle pendant environ 6 semaines, le temps de consolidation osseuse.

Un arrêt de travail de 1 mois est nécessaire.

Le principal inconvénient de l’ostéotomie maxillaire de Lefort I est un oedème du visage pendant environ 1 mois.


Notre avis

Connue depuis de nombreuses années, la chirurgie orthognatique est actuellement un traitement bien codifiée. L’amélioration sur le plan fonctionnel n’est plus à démontrer. Par ailleurs, elle permet d’obtenir une harmonie de l’esthétique facial en rééquilibrant le visage et ralentit les signes du vieillissement facial. Enfin, il existe souvent une prise en charge par la Sécurité Sociale.

Voir la vidéo 1

Voir la vidéo 2

voir la vidéo 3

Téléchargement

Amaury Chevaleyre © 2016 | OSMOSE COMMUNICATION / COMM360° | Mentions légales